Pour la majorité des dirigeants, le résultat d'exploitation s'obtient en soustrayant l'ensemble des charges à la facturation de l'exercice.

...Et naturellement si le résultat est positif, le dirigeant pense que tout va bien.

...Et là c'est le drame.

 

Vous facturez à terme et vous êtes payés dans un délai moyen de 30 à 60 jours mais vos charges, vous les payez le plus souvent cash sans délai ou très peu.

Vous pouvez être en quasi état de cessation de paiement alors que votre comptabilité n'indique rien.

 

De cet état de fait, un plan de trésorerie prend toute son importance. Anticipez vos encaissements et décaissements sur des périodes courtes (la semaine) ou sur des périodes plus longues (mois) afin de connaitre vos disponibilités bancaires. Vous serez en mesure de gérer les règlements fournisseurs, voire de les décaler, les étaler si besoin. Il en est de même pour le paiement des charges sociales, de la TVA...

En même temps, vous prenez conscience des relances à faire pour encaisser vos règlements clients dans des délais respectables et surtout commencer à demander des acomptes sur vos devis.

 

Vous êtes le patron de votre entreprise, vous devez avoir une approche de patron et avoir un plan de trésorerie affûté pour discuter d'égal à égal avec votre banquier. Le plan de trésorerie est l'élément de confiance pour le banquier. Faites-vous aider pour le réaliser !

Une entreprise qui a du boulot, qui ne fait que des opérations rentables et qui se fait payer tout de suite ou dans des délais acceptables, ne sera pas ou peu confrontée à des préoccupations de trésorerie. Les problèmes surviennent quand un de ces 3 points n'est pas tenu.

 

Dans tous les cas, il faut réagir très vite, prendre la situation en main et ne surtout pas attendre.

 

Si vous voulez améliorer votre trésorerie, vous devrez engager des actions.

 

Action 1 : bien identifier la ou les causes du problème. En voici une liste, analysez votre situation

  • Vous avez des impayés clients et ne savez pas comment les gérer !

  • Vous oubliez ou ne prenez pas le temps de relancer ces impayés !

  • Votre activité se ralentit !

  • Vous ne suivez pas suffisamment votre trésorerie (délais de paiement, calendrier des obligations sociales ou fiscales...)

  • Vous passez plus de temps que prévu sur vos prestations

  • Vous vendez certaines prestations en-dessous de votre prix de revient

 

Action 2 : Mettre en place des actions concrètes qui corrigent clairement le problème.

 

Action 3 : Monter un dossier qui identifie le problème, les actions internes, les outils de pilotage de la trésorerie mis en place et prendre RDV avec votre banquier pour lui expliquer votre situation et les actions engagées dans l'objectif de le rassurer.

 

N'hésitez pas à vous faire épauler par un spécialiste. Prenons rendez-vous très rapidement. Nous disposons d'outils que nous mettons à votre disposition pour remédier à chaque problématique.

 

Notre conseil : Ne mettez pas le banquier devant le fait accompli mais anticipez vos besoins et vos futures demandes.

Que veut le chef d'entreprise ?

  • Gérer les flux de trésorerie

  • Anticiper les variations de trésorerie

  • Diminuer les frais bancaires

  • Négocier avec les partenaires financiers

Comment réagir face à des difficultés de trésorerie ?

Le plan de trésorerie - un outil indispensable

La trésorerie de votre entreprise, c'est l'oxygène que vous respirez...

Cabinet Cap Performance TPE

  • Facebook Social Icon